Le "Qi"

Fondement de la philosophie asiatique

Le "Qi"

Le Qi

Qi est un concept fondamental de la philosophie asiatique. Il désigne les souffles (qui animent tout ce qu’il y a sur terre) mais n’ayant pas réellement d’équivalent en français. A défaut de traduction précise, on le traduit souvent par le terme « énergie ».

Tout est énergie, tout est chi, tout est souffle.

Il s’agit du concept de perpétuelle évolution, de mutation constante de tout ce qui est minéral, végétal ou animal. Qi est à l’origine de toutes les manifestations visibles ou invisibles. En effet Qi n’est pas seulement une matière comme le terme énergie peut laisser penser mais est aussi l’espace qu’occupe cette matière. Qi représente également le mouvement énergétique, ce qui introduit la notion de temps à ce concept complexe. On peut donc définir Qi comme une relation espace/temps indissociable et omniprésente.

Qi peut être visible, palpable comme la matière corporelle ou peut être invisible comme la pensée.

Le pictogramme du Qi représente un grain de riz cuit qui dégage de la vapeur. Cela caractérise la transformation par l’homme des apports externes tels que l’air, la nourriture, la lecture, les relations et tout ce qui est transmis par les 5 sens en énergie, en souffle.

Dans la tradition asiatique, on considère que l’univers est un ensemble de souffles sans limites qui circule dans l’espace et le temps sans consistance particulière.

Nous sommes un microcosme dans le macrocosme de l’univers, nous sommes donc constitués d’une partie de ces souffles et nous sommes liés les uns aux autres au travers de ces souffles.

Nous considérons que notre corps est comme l’univers. Nos organes, nos nerfs et nos entrailles sont liées par l’énergie, mais Qi est également le mouvement de la pensée et des émotions.

Contact

Veuillez entrer une adresse email valide
Veuillez entrer un numéro de téléphone valide.
Veuillez entrer un message.
You must accept the Terms and Conditions.
Veuillez vérifier le captcha pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

Haut de page